Lorsque chaque point de contact est une transaction S'adapter au nouveau parcours client avec le commerce distribué

Le commerce distribué bouleverse les modèles d’achat traditionnels, dans la mesure où les consommateurs ne suivent plus un parco

Ce rapport examine :

Les facteurs responsables du nouveau parcours d'achat 
Les stratégies de vente sur divers réseaux sociaux
La manière dont le commerce Cloud d'entreprise permet aux retailers d'étendre facilement le commerce à tous les points de contact
Tous les champs sont obligatoires.

-- Veuillez sélectionner une option --

-- Veuillez sélectionner une option --

-- Veuillez sélectionner une option --

Tous les champs sont obligatoires.

Le nouveau parcours client

La toute dernière innovation est le concept de commerce distribué, qui aura peut-être un impact aussi profond sur le retail qu’Internet lui-même. Il s’agit de la possibilité pour les consommateurs d’effectuer un achat à partir de tout type d'appareil, de plateforme ou d’application connecté à Internet.

En d’autres termes, le concept de « canal » est diamétralement opposé aux facteurs de développement du commerce distribué, où le processus d’achat est totalement déplacé vers les consommateurs qui achètent, partout où ils se trouvent, tout en vaquant à d'autres occupations. Le commerce distribué bouleverse les modèles d’achat traditionnels, dans la mesure où les consommateurs ne suivent plus un parcours linéaire mais passent volontiers d’un point de contact à un autre.

Quel que soit le critère démographique (âge, niveau d’études, race, origine ethnique, revenu, genre, lieu de résidence), les réseaux sociaux sont ancrés dans la vie quotidienne des individus.

Selon un rapport2 du Pew Research Center datant d'octobre 2015, 65 % des adultes américains utilisent les sites de réseaux sociaux, soit un chiffre multiplié par dix en dix ans. Chez les jeunes adultes (18-29 ans), les réseaux sociaux sont une habitude encore plus enracinée, 90 % d’entre eux étant inscrits sur un ou plusieurs de ces réseaux.

Mais, lorsque ces échanges ont commencé à inclure des discussions portant sur les produits et les marques, les responsables marketing en ont tenu compte. Après tout, qu’y a-t-il de mieux pour inciter à un achat que de capter les acheteurs potentiels au moment même où ils parlent de votre produit ?

Search terms must be at least 3 characters long